Sécurité routière

Contenu de la page : Sécurité routière

Les lois et les règlements sont parfois ennuyants « barbants »... on se dit ce n’est pas pour nous c’est pour les autres ! Mais quand le contrôle ou l’accident arrive on trouve toujours une excuse pour se disculper. Parfois l’accident est grave. On en garde de graves séquelles toute notre vie et notre entourage en souffre énormément.

« Si votre vie vous appartient et que vous tenez à braver les interdits…

Pensez aux personnes que vous allez croiser.

A celles qui n’ont rien demandé et qui vont croiser votre véhicule... ! »

Les accidents sont si vite arrivés et encore plus sur les petits trajets de tous les jours avec des mauvaises habitudes.

Soyez vigilants... !

• Gants moto et scooter :

À moto ou en scooter, le port des gants devient obligatoire pour limiter la gravité des blessures en cas de chute

<

scooter

Depuis le 20 novembre 2016, le port de gants de motocyclisme devient obligatoire aux conducteurs et aux passagers qui circulent à motocyclette sous peine de verbalisation. Cette mesure concerne également les tricycles et quadricycles à moteur, ainsi que les cyclomoteurs.

Une dérogation est accordée aux usagers de ces véhicules lorsque ceux-ci sont équipés à la fois de ceinture de sécurité et de portière. L’arrêté sorti le même jour précise que les caractéristiques des gants qui doivent être portés soit certifiés CE.

La gravité des blessures aux mains et aux avant-bras est trop souvent liée à l’insuffisance, voire l’absence de protection corporelle. Lors d’un accident, avec des gants épais, les blessures aux mains sont atténuées ou évitées dans 95% des cas pour les motocyclistes et 87% des cas pour les cyclomotoristes (Source MAIDS – Étude approfondie sur les accidents en motocycles).

En 2015, selon l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR), les deux-roues motorisés représentaient 43% des blessés graves, soit plus de 12 000 personnes, pour seulement 2% du trafic.

- Des gants certifiés CE

moto

Le décret 2016-1232 précise que les gants obligatoires doivent être conformes à la réglementation sur les équipements de protection individuelle. Ces gants sont reconnaissables à la présence d’une étiquette CE, ces équipements doivent permettre d’éviter toute lésion. Ils sont conçus pour résister aux frottements, à l’abrasion, la perforation et la coupure. Lors d’une chute à moto ou à scooter, avec des gants épais le facteur de protection est de 87% (selon une étude de l’Association des Constructeurs Européens de Motocyclettes ACEM).

- 68 euros d’amende et un point de retrait Le non-port de gants certifiés est sanctionné d’une amende de troisième classe (68 euros minorée à 45 euros en cas de paiement dans les 15 jours, ce qui est le prix d’une paire de gants certifiés) pour le conducteur et le passager, auquel s’ajoute pour le pilote le retrait d’un point sur le permis de conduire.

• Gilet haute visibilité en vélo :

vélo gilet haute visibilité

Depuis le 19 septembre 2016 lorsqu’ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d’un cycle doivent porter hors agglomération un gilet de haute visibilité conforme à la réglementation.

Le fait de ne pas respecter la réglementation, les conducteur ou passager d’un cycle s’expose à une amende prévue pour les contraventions de la 2e classe (35 €). Article R431-1-1 du C.R.

vélo la nuit

• Casque en vélo :

enfant en vélo

A partir du 22 mars les enfants en vélo de moins de 12 ans devront être porteurs d’un casque conforme et attaché.

Contravention de 4e classe 135 €

Code de la route - Article R431-1-3

• Créé par Décret n°2016-1800 du 21 décembre 2016 - art. 1

I. - En circulation, le conducteur et le passager d’un cycle, s’ils sont âgés de moins de douze ans, doivent être coiffés d’un casque conforme à la réglementation relative aux équipements de protection individuelle. Ce casque doit être attaché.

II. - S’il est âgé d’au moins dix-huit ans, le conducteur de cycle qui transporte un passager âgé de moins de douze ans doit s’assurer que ce passager est coiffé d’un casque dans les conditions prévues au I.

De même, la personne âgée d’au moins dix-huit ans qui accompagne au moins un conducteur de cycle âgé de moins de douze ans doit s’assurer, lorsqu’elle exerce une autorité de droit ou de fait sur ce ou ces conducteurs, que chacun est coiffé d’un casque dans les conditions prévues au I.

III. - Le fait de contrevenir aux dispositions du II est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe 135 €.

IV. - Un arrêté du ministre chargé de la sécurité routière fixe les caractéristiques du casque mentionné au I. NOTA : Conformément à l’article 2 du décret n° 2016-1800 du 21 décembre 2016, les présentes dispositions entrent en vigueur trois mois après la publication de l’arrêté prévu au IV de l’article R. 431-1-3.

• Petit rappel :

Le permis de conduire et les principales infractions.

http://www.legipermis.com/infractions/

et

http://www.legipermis.com/legislation/

• Le départ en vacance :

Avant de partir en vacances pensez à vérifier votre véhicule :

  • Gilet fluo à portée de mains
  • Triangle de pré-signalisation ne le laissez pas au fond du coffre sous les bagages
  • Vérifiez tous les niveaux du véhicule (liquide de frein, de refroidissement, du lave glace, l’huile et le plus important la pression des pneus ‘pression à froid’ et légèrement sur-gonflé si le véhicule est chargé).

Je vous souhaite de bonnes vacances et bonne route ...

Sur la route prenez les temps sur 100 kms de distance : Si vous roulez à 150 km/h au lieu de 130 km/h vous ne gagneriez que 6 minutes (ce n’est pas énorme par rapport aux risques encourus).

des pneus toujours bien gonflés (PDF-253.5 ko)

• Attention au vol :

Texte d’un anonyme :

« Un jour après m’être garé, je fermais ma voiture avec ma télécommande et en m’en éloignant j’entendis que les portes se déverrouillaient. Interloqué je retournais à ma voiture et je la verrouillais à nouveau. A trois reprises j’ai renouvelé l’opération, mais sans succès. Chaque fois dès que je m’éloignais, j’entendais la serrure se déverrouiller !! Surpris, je regardais autour de moi et je surpris deux gars qui me surveillaient. Je suis allé aussitôt au Commissariat de Police pour leur raconter ce qui s’était passé. Quelle ne fut ma surprise, quand j’appris que j’étais victime d’un tout nouveau procédé, très au point, permettant aux délinquants de s’introduire dans les voitures garées sans effraction.

Quelques semaines plus tard, j’appris que le fils d’un de mes amis avait eu la même expérience, Il s’était arrêté sur une aire de repos de l’autoroute, il se rendit aux toilettes, et à son retour quelques minutes plus tard il s’aperçut qu’on lui avait volé son portable, son ordinateur, son navigateur GPS, son attaché-case......etc. Il s’est rendu rapidement au bureau de Police le plus proche et comme il n’y avait pas eu d’effraction, pas de signes de cambriolage démontrant que la porte avait été forcée, sa plainte n’a pu être enregistrée. La Police l’a informé qu’il venait d’être victime de la toute dernière pratique de vol. A partir d’un nouvel appareil, les voleurs se permettent de cloner le code de sécurité de votre voiture au moment où vous la verrouillez avec votre Télécommande. Les voleurs se trouvent à quelques pas de là et attendent leur prochaine victime. Ils savent qu’en vous éloignant pour aller dans un magasin, au restaurant ou aux toilettes, ils disposent de quelques minutes pour effectuer leur vol avant de s’enfuir. »

La Police conseille de verrouiller les portes de la voiture MANUELLEMENT. En fermant votre voiture, avec votre clé manuelle, vous actionnez le bouton de verrouillage interne, de cette façon le code de sécurité n’est pas envoyé par ondes. En revanche, si vous vous éloignez de votre voiture en utilisant votre clé de verrouillage à distance, le code est envoyé par ondes et peut instantanément être cloné et être utilisé pour dévaliser votre voiture. Ceci est un fait très réel. Soyez bien conscient de ce que vous venez de lire.

Il serait bon de transmettre cette information aux personnes que vous aimez bien.

• Plaque d’immatriculation :

Pour les plaques d’immatriculation non conformes, détériorées ou absentes (voiture, 2 roues ou remorque) : L’amande est de 135 €.

* Article R 317-8 du code de la route.

• Gilet fluo et triangle de signalisation :

Le gilet fluo est obligatoire dans les véhicules à moteur. Il doit être en permanence à portée de main. Le plus important c’et de penser à le mettre quand votre véhicule tombe en panne sur le bord de la route. Le but de ce gilet est que les autres usagers de la route vous remarquent de loin, pour qu’ils puissent anticiper leur trajectoire afin d’éviter l’accident. En plus vous risquez une amende de 135 € si vous ne le portez pas.

Le triangle de présignalisation doit aussi être mis en place à environ 50 m en amont du véhicule. (Seulement si le véhicule est en partie ou totalité sur la chaussée, ou lorsqu’il n’est pas visible de loin). Là encore l’amende est de 135 €.

• Moto :

A partir de 1er janvier 2013 les usagers de deux roues de plus de 125 cm3 devront porter un vêtement muni d’un équipement rétro-réfléchissant.

• Sécurité enfants :

* Aux abords de l’école pensez à lever le pied : Les enfants n’ont pas la même perception du danger que nous, ils réagissent différemment, du haut de leur plus ou moins 80 cm ils passent inaperçu sur leurs trottinettes derrières les voitures garées le long de la route.

* Aux passages piétons : Ils ont la priorité sur les voitures, c’est à vous conducteurs de vous arrêter et de les laisser passer.

Ce n’est pas à eux de mettre le premier pas sur la route pour avoir le passage.

Quand je suis là, je régule la priorité du passage des enfants et des parents mais quand j’ai d’autres obligations et que je n’y suis pas : laissez leurs la priorité.

• Abord des écoles :

La descente et la montée des enfants pour l’école sur la rue Joseph Guinet « hors places de stationnements sur le parking » EST INTERDITE pour des raisons de sécurité.

• Les enfants en voiture :

Qu’est ce qui est le plus important pour vos enfants de moins de 10 ans… leur faire plaisir pour qu’ils fassent comme les grands frères ou sœurs… ou les protéger ??

En cas d’accident ou d’arrêt brusque du véhicule soit la ceinture de sécurité lui écrase la trachée soit l’enfant met la ceinture sous le bras et la elle ne sert à rien. Sans compter que l’amende en cas de contrôle est de 135 euros. * Ci-dessous à télécharger : article R 412-3 du code du de la route enfant de moins de 10 ans.

l’enfant en voiture (PDF-1.2 Mo)

art R412-3 code de la route (PDF-53.4 ko)

• Traversée des piétons :

* Art R 415-11 du code de la route. Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre. Le fait, pour tout conducteur, de ne pas respecter les règles de priorité fixées au présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe 135 €. Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de quatre points du permis de conduire.

• Places handicapées :

place (handicapés) Les places handicapées sont réservées au seul détenteur de la carte personnelle et pas à toute la famille qui conduit la voiture.

« Et si vous prenez leurs places de stationnement. Prenez aussi leurs handicaps dans la vie de tous les jours ! »

L’amende est de 135 €

• Disque de stationnement :

Attention le disque de stationnement ou disque bleu arrive à expiration en fin d’année 2011. Retrouvez toutes les informations et le descriptif du futur disque de stationnement en cliquant sur le lien ci-dessous. * Ci-dessous à télécharger : l’arrêté du 6 décembre 2007 portant la réglementation au stationnement urbain.

• Temps de saison :

L’hiver approche !! Le soir pensez à garer votre véhicule correctement au cas où la neige tomberait : Pour que le chasse neige puisse passer dans toutes les rues sans abimer quoi que se soit et qu’il ne soit pas obligé de faire marche arrière au milieu de la rue. danger Attention vos pneus ‘été’ sont moins performants à basse température… même sur route sèche !! La gomme des pneus est plus dure avec le froid et ils adhèrent moins bien à la route. Il faudra donc plus de temps pour vous arrêter vous risquez de déraper … L’hiver prévoyez un temps de trajet plus long et roulez tranquillement.

Bonne route…

Quand il y a du brouillard ou que la visibilité est moindre pensez à mettre vos feux de croisement. Non pas pour que vous vous voyiez mieux, mais pour les autres vous voient.

• Les feux de brouillard :

* Article R 416-7 du code de la route :

Al 1de l’article : En cas de brouillard, de chutes de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.

Al 2 de l’article : Le ou les feux de brouillard arrière ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chutes de neige (en aucun cas par temps de pluie pour éviter l’éblouissement des voitures qui sont derrières).

Al 3 de l’article : Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe 135 €.

• Distance de sécurité :

Près des deux tiers des conducteurs ne respecte pas la distance de sécurité. Pour autant, elle est essentielle pour la sécurité de tous.

La distance de sécurité est déterminée par le temps de réaction et la distance de freinage.

distance de sécurité Le temps de réaction : En moyenne il faut 2 secondes au conducteur pour réagir en cas d’incident. Pendant ce temps, le véhicule continue d’avancer. Attention : Les 2 secondes ne sont pas loi. La fatigue et la concentration sur la conduite sont des vecteurs de gros écart.

La distance de freinage : C’est la distance nécessaire au véhicule pour s’arrêter complètement. Elle varie selon la vitesse, l’efficacité du système de freinage, les pneus, l’état de la voirie, la pente et surtout les conditions climatiques (pluie, brouillard, verglas, etc.…).

Selon le code de la route, l’intervalle de sécurité entre deux véhicules est équivalent à un minimum de 2 secondes. Plus vous roulez vite plus la distance doit être grande.

Sur route : Pour savoir si votre distance est bonne, prenez un point de repère sur la route (un panneau, un arbre…) quand le véhicule de devant passe le repère compté. Si vous passez ce repère avant les 2 secondes « levé le pied » et répété l’exercice un peu plus loin.

Sur autoroute : les bandes d’arrêt d’urgence mesurent 39 m et les intervalles 13 m. A 130 km/h, laissez au moins 2 bandes blanche d’espace entre vous et le véhicule de devant.

Verbalisation : Amende de la quatrième classe 135 € et une réduction de 3 points sur le permis de conduire.

art R412-12 c. route mai 2016 PDF - 24.8 ko
Télécharger

la vitesse ses effets et ses risque (PDF-704.1 ko)

• Permis de conduire :

A partir de septembre 2013 le permis de conduire va changer. Une nouvelle réglementation a été adoptée en 2006 par l’union européenne en vue d’harmoniser les règles relatives au permis de conduire. Le nouveau permis de conduire sera équipé d’une carte à puce et aura le format d’une carte bancaire. Il devra être renouvelé tous les 15 ans. De nouvelles catégories feront leur apparition, principalement pour la conduite des véhicules à deux roues ainsi que des véhicules destinés au transport de personnes ou de marchandises. Il renforce enfin le principe de l’accès progressif des conducteurs à certains véhicules du fait de leur puissance, de leur poids et de l’utilisation qui en est attendue, en modifiant les critères d’âge et en prenant en compte de manière accrue l’expérience des conducteurs.

Le nouveau document contiendra les empreintes digitales du conducteur ainsi qu’une puce qui permettra de régler les amendes routières par internet ou de se connecter sur le site du ministère de l’Intérieur pour, par exemple, consulter son solde de points de façon plus rapide et facile qu’actuellement.

Ces nouveautés découlent d’une harmonisation avec la législation européenne, qui exige que le permis de conduire soit renouvelé tous les quinze ans, tandis que les permis de conduire de catégories C (poids lourds) et D (transports en commun) devront eux être renouvelés tous les cinq ans.

* Le décret complet sur le site de : www.legifrance.gouv.fr Décret n° 2011-1475 du 9 novembre 2011 portant diverses mesures réglementaires de transposition de la directive 2006/126/CE relative au permis de conduire : NOR : IOCS1101081D

Nouveau permis de conduire

mars 2014 PDF - 231.2 ko
Télécharger

• Code de la route :

Nouvelles dispositions au 1er juillet 2015

A partir du 1er juillet, interdiction du port d’écouteurs, oreillettes ou casques audio en conduisant.

Comme annoncé par le ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, dans le plan d’action pour la sécurité routière (mesure n° 22), à compter du 1er juillet 2015, il sera interdit aux conducteurs de porter à l’oreille tout dispositif susceptible d’émettre du son.

Téléphone et accidentalité : les chiffres téléphone en voiture 2 La conversation téléphonique isole le conducteur de l’environnement routier : elle diminue de 30% des informations enregistrées par le cerveau, de 50% l’exploration visuelle de la scène routière, allonge les temps de réaction (+ 100 mètres à 130 km/h) et rend plus aléatoire la maîtrise des dépassements et des trajectoires. (Source : Etude Ci2N pour la Fondation Vinci, septembre 2014) Téléphoner en conduisant multiplie par 3 le risque d’accident, et près d’1 accident corporel sur 10 est lié à l’utilisation du téléphone au volant.

Cette mesure s’applique à tous les usagers de la route circulant avec un volant. téléphone en voiture 1

(poids lourds, voiture) ou un guidon (moto, scooter, cyclomoteur, vélo).

L’interdiction ne concerne pas seulement la conversation téléphonique mais également la musique et la radio, dès lors qu’elles transitent par un dispositif en contact avec les oreilles.

Cette infraction est passible d’une contravention de 4e classe (135 € et un retrait de 3 points).

téléphone en vélo 2 Ce décret vient compléter l’interdiction en vigueur de tenir un téléphone en main en conduisant.

Restent tolérés en conduisant les systèmes montés dans les véhicules ou dans les casques de moto, c’est-à-dire sans que l’on porte dans l’oreille, ni que l’on tienne en main l’appareil.

Les appareils pour les malentendants, ceux utilisés par les véhicules d’urgence ou pour la formation à la conduite sur un deux-roues motorisés restent également autorisés.

téléphone en vélo 1 Par cette mesure forte, le gouvernement entend lutter contre l’isolement des conducteurs et les distractions au volant et, plus précisément, l’usage du téléphone, responsable d’un accident corporel sur 10. Comme l’avait rappelé en janvier le ministre de l’Intérieur devant les membres du Conseil national de la sécurité routière (CNSR).

« Il s’agit là d’une évolution importante des règles, qui nécessitera des changements de comportements non négligeables chez les conducteurs, tant des habitudes dangereuses ont été prises par tous ».

Le ministre de l’Intérieur a veillé à ce que les contrôles nécessaires soient mis en place par les forces de l’ordre afin que la nouvelle réglementation soit respectée.

- A partir du 1er juillet 2015, les conducteurs novices ne peuvent plus boire d’alcool avant de conduire. Dans le cadre du plan d’action pour la sécurité routière annoncé en janvier dernier par le ministre de l’Intérieur, Bernard CAZENEUVE, la limite d’alcool autorisée en conduisant passe de 0,5 g/l à 0,2 g/l d’alcool dans le sang pour tous les titulaires d’un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage à compter du 1er juillet 2015 (mesure n° 6). Désormais c’est 0.2 g d’alcool par litre de sang. Désormais, le taux d’alcool autorisé est 0,2 g/l pour tous les permis probatoires. La réglementation s’applique à tous les jeunes conducteurs pendant :

  • 3 ans après l’obtention du permis, la perte de 12 points ou l’annulation de son permis
  • 2 ans si le permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée. 0.2 g/l, c’est zéro verre d’alcool car dès le 1er verre, ce seuil peut être dépassé.

Quelles sont les sanctions ? Les jeunes conducteurs contrôlés avec un taux d’alcoolémie supérieur ou égal à 0,2 g/l encourent :

  • un retrait de 6 points sur leur permis.
  • une amende forfaitaire de 135 €.
  • une immobilisation du véhicule.

Pourquoi les conducteurs novices ? Les accidents de la route sont 
la 1re cause de mortalité et de handicap des 18-25 ans et dans un 1/4
 de ces accidents, une alcoolémie excessive en est la cause. Un conducteur novice a 4 fois plus de risques d’être impliqué dans un accident mortel. Les conducteurs novices sont impliqués dans 24% des accidents mortels. Et en Europe ? 21 pays européens sont déjà adopté une alcoolémie légale inférieure à 0.5 g/l, soit pour leurs conducteurs novices, soit pour tous.

Deux-roues motorisés : nouvelles plaques d’immatriculation.

À compter du 1er juillet 2015 (date de 1re mise en circulation), les véhicules à deux ou trois roues à moteur (cyclomoteurs, motocyclettes, tricycles) et les quadricycles non carrossés (quads), nouvellement immatriculés, doivent être dotés d’une plaque d’immatriculation d’un format minimum de 210 mm par 130 mm, en application de l’arrêté du 11 février 2015, modifiant l’arrêté du 9 février 2009.

Autre modification :

Voici quelques infractions au stationnement qui passent de 35 à 135 €

Stationnement devant une bouche d’incendie.

Stationnement en amont d’un passage piéton dans le sens de circulation (5mètres).

Stationnement masquant la signalisation routière.

Stationnement sur un passage piéton.

Stationnement sur un trottoir.

Stationnement sur une piste ou bande cyclable.

Stationnement sur une voie verte.

Fumer en voiture

Le tabac n’est pas non plus le bienvenu : fumer dans la voiture, alors que des enfants s’y trouvent, est puni d’une amende de 68 euros. Une interdiction qui relève de la lutte anti-tabac et non de la sécurité routière, que les automobilistes doivent cependant connaître.

• Détecteur de radar :

* Article R413-15 Modifié par Décret n°2012-3 du 3 janvier 2012 - art. 22

I. - Le fait de détenir ou de transporter un appareil, dispositif ou produit de nature ou présenté comme étant de nature à déceler la présence ou perturber le fonctionnement d’appareils, instruments ou systèmes servant à la constatation des infractions à la législation ou à la réglementation de la circulation routière ou de permettre de se soustraire à la constatation desdites infractions est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe. Le fait de faire usage d’un appareil, dispositif ou produit de même nature est puni des mêmes peines.

II. - Cet appareil, ce dispositif ou ce produit est saisi. Lorsque l’appareil, le dispositif ou le produit est placé, adapté ou appliqué sur un véhicule, ce véhicule peut également être saisi.

III. - Toute personne coupable de l’infraction prévue au présent article encourt également les peines complémentaires suivantes : 1° La peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l’activité professionnelle ; 2° La confiscation du véhicule, lorsque le dispositif qui a servi ou était destiné à commettre l’infraction est placé, adapté ou appliqué sur un véhicule. Toute condamnation donne lieu de plein droit à la confiscation du dispositif qui a servi ou était destiné à commettre l’infraction.

IV. - Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de six points du permis de conduire.

V. - Les dispositions du présent article sont également applicables aux dispositifs ou produits visant à avertir ou informer de la localisation d’appareils, instruments ou systèmes servant à la constatation des infractions à la législation ou à la réglementation de la circulation routière.

• Les accidents de la route :

Environ 170 enfants entre 0 et 14 ans perdent la vie en tant que passager d’une voiture. Le plus souvent près de chez eux… Et parce qu’ils n’étaient pas ou mal attachés ! C’est le triste constat que dresse l’association Prévention routière. Il faut savoir que le risque d’être éjecté hors de la voiture ou de s’écraser sur le pare-brise est multiplié par 6 ou 7 pour un enfant non attaché. Un chiffre intéressant, pour une collision à 50 km/h, le poids est multiplié par 30.

Un jeune de 30 kg se transforme en un projectile d’une tonne.

Si vous pensez pouvoir le bloquer, c’est physiquement impossible. Alors parents, à vous d’agir.

• Le permis probatoire :

* Qui est concerné par le permis probatoire ? Tous les nouveaux titulaires du permis de conduire (moto, auto) qui réussissent l’examen à partir du 1er mars 2004. Les conducteurs qui ont été condamnés à une annulation du permis par le juge ou dont le permis a été invalidé par la perte totale des points et qui souhaitent recouvrer le droit de conduire.

* Quelle est la durée du délai probatoire ? Le permis probatoire est doté d’un capital de 6 points pendant une période de trois ans. Cette période est réduite à deux ans pour les conducteurs qui ont suivi la filière d’apprentissage anticipé de la conduite (conduite accompagnée). Le délai probatoire commence à la date d’obtention du premier droit de conduire ou à la date d’obtention d’un nouveau permis, si le précédent a été annulé ou invalidé.

* Comment sont calculés les points à l’issue de la période probatoire ? Si vous n’avez perdu aucun point pendant la période probatoire, votre capital est porté automatiquement à 12 points. Si vous avez perdu des points pendant la période probatoire, votre capital est celui qui vous reste après le retrait de points

* Comment les points sont-ils retirés ? Lors du constat d’une infraction au code de la route, les forces de l’ordre vous informent du principe du retrait de points. Pour plusieurs infractions commises simultanément, vous pouvez perdre au maximum 8 points. Mais une seule infraction peut vous faire perdre jusqu’à 6 points et votre permis peut ainsi être invalidé. Vous pouvez consulter le barème des retraits de points.

* Comment regagner des points perdus pendant la période probatoire ? Si vous perdez 1 ou 2 points, il vous est recommandé de suivre volontairement un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Ce stage vous permet de regagner jusqu’à 4 points et de conforter ainsi votre capital en cas de nouvelle perte de points. Le nombre maximal de 6 ne peut toutefois être dépassé pendant la période probatoire Si vous commettez une infraction entraînant la perte de 3 points ou plus, vous devez suivre obligatoirement un stage de sensibilisation à la sécurité routière, dans les quatre mois qui suivent le moment où vous avez reçu la lettre recommandée vous informant du retrait de points. L’attestation qui vous est remise en fin de stage vous permet de vous faire rembourser le montant de l’amende et de gagner 4 points (le nombre maximal de 6 ne peut toutefois être dépassé pendant la période probatoire). Si vous ne suivez pas le stage obligatoire, vous vous exposez à des poursuites menées par le procureur de la République : amende de 135 euros, suspension pour une durée maximale de trois ans de votre permis de conduire. Si, moins de deux ans après avoir suivi un stage de sensibilisation, vous vous trouvez dans l’obligation de suivre de nouveau un tel stage, celui-ci ne vous permettra pas de récupérer des points. En revanche, l’amende vous sera remboursée. Si vous perdez vos 6 points en une seule ou en plusieurs fois, votre permis est invalidé. Il ne vous est plus possible de regagner des points en suivant un stage de sensibilisation. Vous n’avez plus le droit de conduire pendant un délai de six mois. Au terme de ce délai, vous pouvez repasser le permis de conduire (code et conduite), à condition d’avoir été reconnu apte. Certaines formalités préalables peuvent être accomplies dès le début du cinquième mois d’interdiction de conduire (dépôt du dossier, examens psychotechnique et médical). Attention. Si, dans une période de cinq ans, vous perdez deux fois la totalité de vos points, le délai d’interdiction présentation à l’examen est porté de six mois à un an.

* Comment reconstituer votre capital de points à l’issue de la période probatoire ? Si vous avez perdu des points au cours de la période probatoire, vous pouvez les regagner une fois qu’elle est achevée, selon deux possibilités Si vous ne commettez pas d’infraction pendant les trois années qui suivent le dernier retrait de points, vous obtenez automatiquement les 12 points à l’issue de cette période. Vous pouvez suivre volontairement, tous les deux ans, un stage de sensibilisation à la sécurité routière, ce qui permet de gagner 4 points (le nombre maximal de 12 ne peut toutefois être dépassé).

Attention : Mieux vaut être prudent l’accident est vite arrivé ! Ce n’est pas parce qu’on a le permis qu’on est un pilote confirmé.

Accidents de jeunes 18-24 ans

voiture accidentée Le risque est essentiellement lié à l’usage de l’automobile (64 % des tués et 44 % des blessés), notamment en tant que conducteur, ainsi qu’aux deux roues motorisées (25 % des tués et 35 % des blessés).

En 2012 il y a eu 753 jeunes tués en voiture.

• L’alcool au volant :

L’accident n’arrive pas qu’aux autres.

Pensez-vous mourir sur la route ? verre d'alcool {BMP}

Chaque verre consommé fait monter le taux d’alcoolémie de 0,2 à 0,25 g/l ATTENTION

LE TAUX MAXIMAL D’ALCOOLEMIE AUTORISE AU VOLANT EST DE 0,5 G PAR LITRE DE SANG.

LES ETHYLOTESTS ET LES ETHYLOMETRES DELIVRENT CETTE MESURE PAR LITRE D’AIR EXPIRE : LE SEUIL LEGAL A NE PAS ATTEINDRE EST FIXE A 0,25MG PAR LITRE D’AIR EXPIRE.

Un peu d’humour !!!!

vélo bois
vélo trav
vélo carton

Pas évident de travailler dans de telles conditions…

vélo remorque
vélo tente
vélo long

…ainsi que les trajets de tous les jours…

« Voila comment vous vous déplaceriez au travail, emmèneriez vos enfants ou feriez vos commissions si j’étais intransigeant sur la réglementation ! »

Pensez que si vous étiez contrôles à chaque fois que vous faites une erreur de conduite, vous seriez vite sans permis :

Un stop 4 points,

Une ceinture 3 points,

Un téléphone 3 points.

Votre permis contient au maximum 12 points.

Alors…

AU VOLANT RESTEZ COOL …

Et pensez aux autres.

• Petit plus à télécharger :

* Site web : www.securite-routiere.gouv.fr

Exemples d’articles :

l’enfant en vélo (PDF-336.6 ko)

conseils aux motards (PDF-744.6 ko)

ado et cyclo (PDF-256 ko)

le chemin de l’école (PDF-3.2 Mo)

le guide du bon conducteur (PDF-4.6 Mo)

une soirée avec sam (PDF-184.5 ko)

Adresses utiles

La Boisse

Garde Champêtre de La Boisse

Télécharger la Vcard