Pour toute remarque ou suggestion, contactez nous au 04 78 06 19 24.

Accueil du site > Urbanisme et environnement > Environnement > La chenille processionnaire

La chenille processionnaire

Contenu de la page : La chenille processionnaire

Cet insecte a pour habitude de coloniser les pins et quelques fois les cèdres.

Le cycle biologique

Durant l’été, le papillon qui est nocturne vient pondre ses œufs sur une branche du pin, 70 à 300 œufs. Au bout d’un moins les œufs éclosent, les chenilles forment une grande poche de soie et s’y abritent durant la journée. Les chenilles sortent de leur nid durant la nuit pour se nourrir d’aiguilles de pin bien vertes et entretenir celui-ci. Le développement de ces larves s’achève de la fin de l’hiver jusqu’au début de l’été.

La lutte contre les chenilles

Le traitement est à refaire chaque année. La meilleure époque est l’été, après la ponte et l’éclosion des œufs, mais avant la formation des nids d’hiver. En hiver, on peut couper les rameaux atteints avec un sécateur. Il n’y a aucun risque que les chenilles sortent du nid coupé, se dispersent et remontent dans l’arbre. Ensuite, brûler les nids.

Au printemps, il n’est pas inutile de détruire les chenilles en procession, pour éviter leur dissémination future. Les chenilles peuvent alors être détruites avec des insecticides courants. Les gens pas trop sensibles peuvent se contenter de les écraser.

Les traitements à base de Bacillus thuringiensis (BT)

Ils se présentent sous la forme d’une poudre que l’on dilue dans l’eau et pulvérise sur l’ensemble du feuillage. Le principe actif du BT est bactériologique et non chimique : c’est un bacille provoquant une maladie mortelle des chenilles. Le bacille est ingéré par les chenilles lorsqu’elles mangent les aiguilles qui ont reçu le produit. Pour cette raison, le BT n’agit que sur les larves de lépidoptères, et est considéré comme non toxique pour les autres espèces animales, même les autres insectes.

Conclusion

Les consignes individuelles sont :

  • ne pas toucher les chenilles,
  • ne pas se promener sous les forêts de pins en hiver ou au printemps un jour de vent,
  • chez soi traiter les pins et détruire les nids.