Pour toute remarque ou suggestion, contactez nous au 04 78 06 19 24.

Accueil du site > Découvrir Balan > Budget de la commune > Budget 2015 de la commune

Budget 2015 de la commune

Contenu de la page : Budget 2015 de la commune

Le budget primitif est équilibré en recettes et en dépenses pour un montant de :

  • 1 408 445 € en section de fonctionnement. Le budget de fonctionnement 2015 reste un budget contraint mais quasiment stable par rapport à celui de l’année antérieure (+0,33%).
  • 2 173 403 € en section d’investissement. Le budget d’investissement 2015 a fortement augmenté (+56%) du fait de la construction du nouvel associatif et culturel (1 020 000 € engagés).

1°) La section de fonctionnement :

  • Les dépenses de fonctionnement (1 408 445 euros) Les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions,…) se décomposent ainsi :
  • Charges à caractère général (eau, électricité, entretien bâtiments, télécom,…) 357 803€
  • Charges de personnel : 495 000€
  • Autres charges de gestion courante (indemnités élus, cotisations, subventions aux associations,…) : 170 200€
  • Charges financières : 91 500€
  • Autres (atténuations de produits, charges exceptionnelles, dépenses imprévues) : 51 501€ TOTAL dépenses réelles de fonctionnement : 1 166 004€
  • Opérations d’ordre (dotations aux amortissements : 5 090€ et virement à la section d’investissement 237 351€) => 242 441 euros

Les recettes de fonctionnement (1 408 445 euros) Les recettes que la collectivité peut percevoir ( transferts de prestations de services, des dotations de l’Etat, des impôts et taxes,…) se décomposent ainsi :

  • Impôts et taxes : 1 018 320€
  • Dotations et participations : 244 988€
  • Autres produits de gestion courante : 97 000€
  • Produits exceptionnels : 14 913€
  • Atténuation de charges, prestations de services et autres : 33 224€

2°) Le budget d’investissement :

  • Les dépenses d’investissement (2 173 403 euros) : Les dépenses relatives au remboursement de la dette et aux équipements de la collectivité (travaux en cours, acquisitions,…) se décomposent ainsi :
  • Immobilisations corporelles : 325 453 €
  • Immobilisations en cours : 1 424 117 €
  • Immobilisations incorporelles : 19 000 €
  • Emprunts et dettes assimilées : 255 454 €
  • Participation SIEA : 92 262 €
  • Solde reporté : 57 117 €

Les recettes d’investissement (2 173 403 euros) : Les recettes correspondent majoritairement aux emprunts, aux dotations et subventions de l’Etat. On y trouve aussi l’autofinancement, recette qui correspond en réalité au solde excédentaire de la section de fonctionnement.

  • Subventions d’investissement : 122 274 €
  • Emprunts : 1 305 000 €
  • FCTVA : 40 000 €
  • TLE : 45 000 €
  • Excédents de fonctionnement capitalisés : 416 528 €
  • Dépôts et cautionnements reçus : 5 090 €
  • Virement de la section de fonctionnement : 237 351 €
  • Opérations patrimoniales : 2 160 €

Alors que nous arrivons à la fin de notre exercice comptable au moment de la rédaction de cet article, il est important de souligner que les réalisations sont bien en ligne avec le budget construit en début d’année. Même si des décisions modificatives ont dû être prises en cours d’année il n’en reste pas moins que nous dégagerons bien du budget de fonctionnement l’excédent initialement prévu qui nous servira d’autofinancement pour le budget d’investissement 2016. Malgré une nouvelle réduction des dotations versées par l’état, nous nous efforçons de permettre à tous nos habitants de conserver un cadre de vie le plus agréable possible tout en étant contraints parfois de définir des priorités et de les planifier dans le temps. Ces restrictions budgétaires nous obligent à adapter le financement et la réalisation de nos différents projets mais ne nous empêche pas d’avoir une vision de programmes structurants pour l’avenir de notre commune.