Pour toute remarque ou suggestion, contactez nous au 04 78 06 19 24.

Accueil du site > Découvrir Balan > Budget de la commune > Budget 2014 de la commune

Budget 2014 de la commune

Contenu de la page : Budget 2014 de la commune

Le budget 2014 reste un budget contraint même si il est en hausse de 4,59% suite à une augmentation du taux de fiscalité et à un accroissement significatif de la population. Le budget primitif est équilibré en recettes et en dépenses pour un montant de : 1 403 734 € => section de fonctionnement 1 391 715 € => section d’investissement

La section de fonctionnement :

Les dépenses de fonctionnement (1 403 734 euros) Les dépenses nécessaires au fonctionnement de la collectivité (charges à caractère général, de personnel, de gestion courante, intérêts de la dette, dotations aux amortissements, provisions,…) se décomposent ainsi :

  • Charges à caractère général (eau, électricité, entretien bâtiments, télécom,…) 336 140 euros
  • Charges de personnel : 474 600 euros
  • Autres charges de gestion courante (indemnités élus, cotisations, subventions aux associations,…) : 167 550 euros
  • Charges financières : 89 300 euros
  • Autres (atténuations de produits, charges exceptionnelles, dépenses imprévues) : 48 944 euros TOTAL dépenses réelles de fonctionnement : 1 116 534 Opérations d’ordre (dotations aux amortissements : 5000 euros, et virement à la section d’investissement : 282 200 euros) : 287 200 euros

Les recettes de fonctionnement (1 403 734 euros) Les recettes que la collectivité peut percevoir ( transferts de prestations de services, des dotations de l’Etat, des impôts et taxes,…) se décomposent ainsi :

  • Impôts et taxes : 1 006 924
  • Dotations et participations : 292 000
  • Autres produits de gestion courante : 96 000
  • Produits des services : 6 810
  • Autres : 2 000

Le budget d’investissement :

Les dépenses d’investissement (1 391 715 euros) Les dépenses relatives au remboursement de la dette et aux équipements de la collectivité (travaux en cours, acquisitions,…) se décomposent ainsi :

  • Immobilisations corporelles : 404 250 euros
  • Immobilisations en cours : 510 200 euros
  • Immobilisations incorporelles : 500 euros
  • Emprunts et dettes assimilées : 247 588 euros
  • Restes à réaliser : 87 157 euros
  • Solde reporté : 142 020 euros

Les recettes d’investissement (1 391 715 euros) Les recettes correspondent majoritairement aux emprunts, aux dotations et subventions de l’Etat. On y trouve aussi l’autofinancement, recette qui correspond en réalité au solde excédentaire de la section de fonctionnement.

  • Subventions d’investissement : 74 998 euros
  • Emprunts : 450 000 euros
  • FCTVA : 90 000 euros
  • TLE : 20 000 euros
  • Excédents de fonctionnement capitalisés : 435 821 euros
  • Dépôts et cautionnements reçus : 8 030 euros
  • Virement de la section de fonctionnement : 282 200 euros
  • Opérations patrimoniales : 30 666 euros